CLIMAT ENERGIE

Plan Climat Énergie Territorial


Le Grand Auch s’engage pour la planète
Grand Auch Cœur de Gascogne se dote d’un projet territorial de développement durable dont la finalité est la lutte contre le changement climatique et l’adaptation du territoire à ses effets.

Un territoire respectueux de la planète
Le XXIème siècle est celui des enjeux environnementaux et climatiques. Pour relever le défi d’un territoire dynamique, respectueux de la planète, Grand Auch Cœur de Gascogne établit un Plan Climat Air Energie Territorial. Un PCAET, c’est la déclinaison locale des objectifs définis lors du protocole de Kyoto (2005), encouragés par le Grenelle de l’Environnement et la loi de transition énergétique pour la croissance verte (2015).

Vers une production croissante du renouvelable
Grand Auch Cœur de Gascogne souhaite ainsi poursuivre et intensifier l’effort de lutte contre le changement climatique en réalisant ce PCAET s’inscrivant dans le prolongement des actions de Auch Agenda 21 : « Nous voulions faire évoluer l’Agenda 21 et profiter de son retour d’expérience pour nous doter d’un nouvel outil, à l’échelle du Grand Auch » souligne Bénédicte Mello, vice-présidente de Grand Auch Cœur de Gascogne en charge de la stratégie d’aménagement durable du territoire, qui est associée dans cette démarche à Nadia Baïtiche-Moine, adjointe développement durable à la mairie d’Auch. « Il faut tendre vers les directives internationales et quantifier notre politique énergétique, en allant vers plus d’indépendance aux énergies fossiles et amener la réflexion d’une production croissante du renouvelable sur notre territoire ».

Diagnostic et plan d’actions
La première étape du PCAET : le diagnostic du territoire (bilan carbone), déjà réalisé, porte sur toutes les émissions (services, entreprises…) directes ou indirectes de gaz à effet de serre. Ensuite, un plan d’actions découlant du diagnostic, et d’études sectorielles sera élaboré en concertation avec tous les acteurs du territoire. Il répondra à deux objectifs principaux : l’adaptation au changement climatique et la réduction de ces émissions de gaz à effet de serre.

Une dynamique locale
Le PCAET vise donc à réduire la consommation d’énergie et à mobiliser le territoire pour limiter l’impact sur l’environnement : « C’est une démarche transversale pour renforcer une dynamique locale en structurant notre politique énergétique, en se dotant d’outils et de moyens financiers »
Un plan d’actions qui fera bien sûr appel à la population : « Nous prévoyons des actions de sensibilisation des habitants pour avancer ensemble ! » rappelle Bénédicte Mello. Car, chacun peut aussi agir à son niveau pour diminuer son impact écologique et de nombreux Auscitains le font déjà !

Trois axes principaux
Grand Auch Cœur de Gascogne va orienter ses efforts sur trois axes principaux représentant 75% des émissions de gaz à effet de serre : les transports, en développant les mobilités durables, le résidentiel tertiaire en améliorant les performances énergétiques (chauffage, isolation…), l’agriculture et l’alimentaire en encourageant les circuits courts. « Nous sommes dans des filières innovantes, créatrices d’emplois » précise Bénédicte Mello.

Dans la continuité
Des actions ont déjà été menées au niveau territorial pour maîtriser la consommation d’énergie et tendre vers une production locale : la création de la Plateforme Territoriale de Rénovation Energétique, les panneaux photovoltaïques des jardins du Garr’Hou,  le développement des circuits de proximité pour approvisionner la cuisine centrale en soutenant la structuration de la filière agricole locale, l’installation de l’usine de méthanisation Biogaz du Grand Auch…
Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter par mail à pcaet@grand-auch.fr

 

Prenez connaissance du Plan Climat
>>> et donnez-nous votre avis  

Un territoire à énergie positive en devenir

 

Un territoire à énergie positive favorise l’efficacité énergétique et vise le déploiement d’énergies renouvelables dans son approvisionnement, en déclinant localement les objectifs nationaux de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte.

Partageant cette ambition écologique, Grand Auch Cœur de Gascogne a vu ses projets retenus au titre de territoire à énergie positive en devenir et vise une prochaine labellisation.
Dans le cadre du Plan Climat et en cohérence avec l’agenda 21, cette reconnaissance et l’aide financière apportée par l’Etat constitueront un formidable accélérateur de la démarche de GACG de promouvoir l’autonomie énergétique du territoire.


Les communes et les habitants seront bien sûr associés à la mise en place des différentes actions, les efforts portant sur les 3 axes principaux du Plan Climat Energie Territorial.

Environnement

 

Responsables du service :

 

Collecte et traitement des déchets

       Alain PERES


Autres actions

       Pascal SARRABEZOLLES

 

 

  • Projet d'extension de la promenade des berges du Gers

  • Collecte des ordures ménagères

  • Protection et mise en valeur de l'environnement

  • Trame verte et bleue

___________________________________

 

Projet d’extension

de la promenade

des berges du Gers

ENQUÊTE PUBLIQUE

Pour valoriser le cadre de vie et renforcer l’attractivité touristique du Grand Auch, le conseil de communauté a décidé de créer un cheminement le long des berges du Gers, dans le prolongement de la « Promenade Claude Desbons ». Ce sentier favorisera la découverte du patrimoine rural, le développement des pratiques récréatives et sportives et proposera un itinéraire de déplacements doux alternatifs à la voiture.
Ce projet implique l’acquisition d’emprises foncières situées le plus souvent en bordure de rivière.
Les propriétaires concernés ont été réunis dès 2011 pour une présentation du projet et la SAFER a été chargée de négocier avec eux une acquisition et depuis lors des acquisitions amiables ont eu lieu ou sont en cours.

Afin de faire prévaloir l’intérêt général et permettre, si nécessaire, le recours à la procédure d’expropriation, Grand Auch Cœur de Gascogne (anciennement GAA) a lancé une procédure d’Utilité Publique.
Le 27 février 2014 le conseil de communauté a délibéré pour approuver le contenu des dossiers à produire dans le cadre de l’enquête publique.
Le préfet du Gers a prescrit, par arrêté du 22 septembre 2015, une enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique du projet.
L’enquête s'est déroulée du lundi 12 octobre 2015 au mardi 3 novembre 2015 inclus (18 heures) sur le territoire des communes d’Auterrive, Pavie, Auch, Preignan et Roquelaure.

Le rapport et les conclusions du commissaire enquêteur seront à la disposition du public dans les mairies d’Auterrive, Pavie, Auch, Preignan et Roquelaure, à la Préfecture du Gers – Bureau du droit de l’Environnement – ainsi que sur le site internet www.gers.gouv.fr  

Collecte des ordures ménagères


Cette compétence relève de Grand Auch Cœur de Gascogne (anciennement Grand Auch Agglomération) depuis le 1er janvier 2014.

En pratique la collecte est assurée :
   - Sur Auch par les services municipaux qui ont été transférés à la communauté d’agglomération,
   - Sur les autres communes du Grand Auch par les SICTOM comme par le passé.

Dans les deux cas c’est le Syndicat Mixte Départemental pour le Traitement des Déchets, Trigone, qui assure le traitement des ordures ménagères (tri et orientation vers les filières de recyclage pour les déchets issus de la collecte sélective, mise en décharge pour les autres).


Réduire les déchets et trier

Réduire les déchets est plus que jamais une priorité : c’est d’abord un geste citoyen pour préserver l’environnement … c’est aussi un moyen de limiter des coûts de traitement en constante augmentation.

Trier pour recycler est un geste simple, nous pouvons mieux faire :


Tous les papiers se recyclent, alors trions les !
C’est le slogan destiné à mémoriser les consignes de tri actualisées. tous les papiers non souillés se recyclent : courriers, lettres, enveloppes, publicités, prospectus, catalogues, annuaires, livres, cahiers, journaux, magazines.

>>> Voir le site écofolio sur le tri du papier  

Le Gers, département pionnier, recycle ses déchets plastique :
Tous les emballages ménagers en plastique, bouteilles et flacons sont à recycler

Fabriquer du compost chez soi ou dans son jardin plutôt que de jeter dans les poches noires !

Composter ses déchets de cuisine et de préparation de repas et fertiliser ses plantes : soit en tas dans le jardin, soit en faisant l’acquisition d’un composteur (10 euros) auprès de Trigone (compostage plus rapide) ; soit, si vous êtes en immeuble ou en résidence, en participant à l’opération de compostage collectif initiée par la Ville d’Auch et qui concerne aujourd’hui 18 sites et 236 foyers ; soit en expérimentant le lombri-compostage des déchets de cuisine, pour les appartements et maisons sans jardin.

Guide pratique du compostage  

Les modalités de collecte

Collecte des ordures ménagères à Auch

Le ramassage est effectué en porte-à-porte une fois par semaine pour la grande majorité des foyers. Les habitants d'Auch peuvent connaître leurs jours de collecte en utilisant le moteur de recherche prévu à cet effet sur le site de la Ville d'Auch (cliquer sur le lien).
Ces déchets non-recyclables doivent toujours être mis dans des sacs plastiques fermés pour des raisons d’hygiène avant, selon le lieu d’habitation, de les déposer directement devant chez soi ou dans un conteneur .
Rappel : Sortir les bacs ou sacs – quand ils sont vraiment pleins – à partir de 18h, le jour de la collecte. Les rentrer le lendemain, le plus tôt possible.
Il n’y a pas de collecte les jours fériés. Elle est reportée au jour de collecte suivant.
Les modalités de dépôt dans les conteneurs enterrés sont les mêmes (utilisation d’un sac fermé) mais le service est utilisable tous les jours.

Collecte des déchets recyclables

La collecte est assurée en porte-à-porte une fois par semaine.
A mettre dans les sacs jaunes, les bacs individuels ou les conteneurs de regroupement (il y en a obligatoirement un près de chez vous, renseignez-vous !) : les bouteilles, flacons, emballages en plastique, pot de yaourt, barquette et sac plastique, briques alimentaires, boîtes de conserve, canettes, emballages cartonnés, les barquettes alu, journaux, magazines et autres papiers (prospectus, enveloppes ...)

Ce qui est interdit dans la poubelle jaune : les couches, les seringues, les emballages en verre, les objets en plastique (jouets, ustensiles de cuisine en plastique…) et les vêtements à déposer dans les bornes prévues à cet effet.

Protection et mise en valeur de l’environnement

Responsable du service : Alain PERES
Tél. 05 62 61 21 00
Envoyer un e-mail au service environnement
Horaires : du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h.

Les principaux pôles d’actions : la participation à la création et l’entretien de sentiers de randonnées et la gestion des cours d’eau.

Les sentiers de randonnées : fiches de randonnées disponibles à l’office du tourisme d’Auch (www.auch-tourisme.com)

La gestion des cours d’eau :
•  Réalisation d’un programme de restauration et d’entretien sur la rivière Gers et sur l’Arçon : entretien de la ripisylve, plantations, suppression des déchets, protections de berges …
• Elaboration d’études sur les rivières
• Participation à des actions concertées de gestion qualitative et quantitative de l’eau
• Surveillance des cours d’eau : rôle de "veille écologique" afin de s’assurer du bon fonctionnement des écosystèmes
• Communication et sensibilisation des acteurs de l’eau et du grand public sur la gestion des milieux aquatiques

Sur l’influence de la ripisylve sur la bonne santé des cours d’eau, cf. l’article de l’ONEMA  

TRAME VERTE ET BLEUE

La trame verte et bleue, notion issue du Grenelle de l’Environnement, est un outil d’aménagement du territoire destiné à maintenir et reconstituer un réseau écologique cohérent.

La mise en œuvre de la trame verte et bleue (TVB) au niveau régional doit se traduire par la co-élaboration par l’État (DREAL Midi-Pyrénées) et le Conseil Régional Midi-Pyrénées d’un Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE).

L’élaboration du schéma dans le cadre d’une large démarche participative doit permettre à l’ensemble des acteurs concernés de s’impliquer sur ce projet.

Le Schéma doit comprendre une identification des enjeux régionaux, une description des composantes de la TVB, des cartographies régionales, une préfiguration de la gestion possible en terme de maintien voire de remise en bon état des continuités écologiques, et les mesures prévues pour accompagner la mise en œuvre des continuités écologiques pour les communes concernées.

L’association Nature Midi-Pyrénées a conçu un Guide Pratique très accessible qui peut être téléchargé sur son site.  

 

 

Aménagement durable du territoire

  • Dialogue métropolitain

  • Ligne à grande vitesse : les projets LGV SEA et GPSO

  • Schéma de cohérence territoriale (SCOT)

  • Schéma régional de cohérence écologique (SRCE)

___________________

 

Dialogue métropolitain

Le Grand Auch adhère à l’association Dialogue Métropolitain de Toulouse avec 10 autres communautés.
Le 8 avril 2013, a été officiellement créée l’Association du Dialogue métropolitain de Toulouse.
Cette association réunit les présidents et les maires des villes-centre de 11 EPCI situés dans un rayon d’une heure environ de l’agglomération toulousaine, sur les deux régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon (*).

Le Dialogue métropolitain est une forme originale de coopération qui repose sur la volonté des EPCI membres de mener une réflexion commune et globale sur le territoire métropolitain pour mieux répondre aux nouveaux défis inhérents à sa croissance démographique et à son attractivité.
Lieu d’échanges et de dialogue, l’association se donne pour ambition d’engager une nouvelle dynamique territoriale attractive au plan international sur l’axe Sud Europe Atlantique.

L’idée de cette coopération est née en avril 2011, à l’occasion de la présentation du grand projet urbain de la métropole par Pierre Cohen aux présidents des EPCI et les maires des villes-centre invités.

Le territoire du Dialogue métropolitain représente ainsi une population de près de 1,3 million d’habitants.

(*)Les membres du Dialogue métropolitain de Toulouse

Toulouse Métropole - Ville de Toulouse - Communauté de communes du Saint Gaudinois - Ville de Saint Gaudens - Communauté d’agglomération du Grand Auch - Ville d’Auch - Communauté d’agglomération de Montauban - Ville de Montauban - Communauté d’agglomération du Grand Cahors - Ville de Cahors - Communauté d’agglomération du Grand Rodez - Ville de Rodez - Communauté d’agglomération du Grand Albigeois - Ville d’Albi - Communauté d’agglomération de Castres-Mazamet - Ville de Castres - Ville de Mazamet - Communauté d’agglomération du Carcassonnais - Ville de Carcassonne - Communauté d’agglomération du SICOVAL - Communauté d’agglomération du Muretain - Ville de Muret.

Ligne à grande vitesse :

les projets LGV SEA et GPSO


Le financement du projet de prolongement de la LGV existante Paris - Tours vers Bordeaux et de ses ramifications Bordeaux - Espagne et Bordeaux – Toulouse fait largement appel à la participation financière des collectivités alors que c’est là le domaine d’intervention traditionnel de l’Etat via ses politiques d’aménagement du territoire (cf. financement des premières lignes LGV sans l’apport des collectivités).

Ce projet a pour sigles LGV SEA (Sud Europe Atlantique) pour le tronçon Tours - Bordeaux et GPSO (Grand Projet ferroviaire du Sud Ouest) pour les branches vers Toulouse et l’Espagne.
En Midi-Pyrénées la Région comme la plupart des départements et des chefs-lieux de département (communautés urbaines, d’agglomération et communautés de communes) se sont engagée financièrement d’abord pour le cofinancement des études puis pour celui des travaux en contrepartie d’engagements et de garanties quant à l’aménagement de la section Bordeaux – Toulouse.

Pour mémoire, le coût global du projet est de 12,6 milliards € valeur juin 2006, la contribution du territoire Midi-Pyrénées étant chiffrée à 1162 millions € (Région 423 M€, Conseils Généraux 423 M€, communautés urbaines, d’agglomération et communautés de communes 316 millions € dont Grand Auch 900 000 €).

Le gouvernement a décidé de poursuivre l’instruction de la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) pour le projet de lignes nouvelles Bordeaux-Toulouse/Bordeaux-Dax. La décision finale sur l’utilité publique du projet fera l’objet d’un décret d’ici au 8 juin 2016.

Les informations sur l’avancement technique du projet sont consultables sur le site internet GPSO    

Schéma de

cohérence territoriale (SCOT)

Les SCOT sont des documents de planification stratégique à l’échelle intercommunale :


   • ils doivent permettre de définir un véritable projet au service du développement durable du territoire à l’issue d’une large concertation avec les forces vives locales,
   • ils expriment des axes de développement prioritaires et des objectifs partagés en faveur d’une nouvelle organisation du territoire.
  • ils mettent en cohérence les politiques publiques sectorielles en prenant appui sur les principes du développement durable qui forment un véritable fil conducteur.

L’une des premières questions à se poser est celle du périmètre pertinent pour le SCOT : si le plan local d’urbanisme (PLU) est aujourd’hui le plus souvent à l’échelle communale, le SCOT est réalisé le plus souvent à une échelle qui dépasse l’intercommunalité et qui peut regrouper un ou des Pays.

Au regard des enjeux, en particulier pour les territoires ruraux, la Région Midi-Pyrénées a lancé un appel à projet pour l’appui à l’émergence de SCOT ruraux auquel ont répondu les pays d’Auch et Portes de Gascogne. Les réflexions conduites dans ce cadre, enrichies par les études menées par le Pays d’Armagnac ont conduit à privilégier deux scénarios pour le Gers, dont un SCOT unique à l’échelle du département, option privilégiée par Grand Auch Agglomération (cf. délibération du 8/11/2012). C’est en définitive sur ce périmètre que l’ensemble des collectivités concernées (13 communautés de communes, la communauté d’agglomération, les conseils généraux du Gers et de la Haute Garonne) ont été conduites à délibérer.

Le périmètre définitif a été approuvé par arrêté préfectoral du 18 septembre 2014.

Schéma régional de

cohérence écologique (SRCE)

La biodiversité dans nos territoires

La Région Midi-Pyrénées a adopté fin 2014 le projet de Schéma Régional de Cohérence Ecologique ou SRCE. Ce document prospectif, fruit d’une longue période de préparation et de consultations institutionnelles (menées conjointement par l’Etat et la Région), met en œuvre au niveau régional la Trame Verte et Bleue (TVB) pour l’intégration progressive des enjeux de biodiversité dans les politiques publiques.

L’importance de cette démarche vient du fait que les préconisations de ce schéma devront être prises en compte dans les documents d’urbanisme des territoires (SCoT) ou locaux (PLU et PLUi), dans les 3 ans qui suivront l’adoption du SRCE.

Une réunion d’information a été organisée le lundi 29 septembre 2014 pour porter à connaissance ce qu’est une Trame Verte et Bleue, avec l’importance de préserver notre patrimoine et les ressources naturelles, qui constituent des richesses pour notre territoire.

Ce temps informatif a permis la rencontre entre les acteurs associatifs œuvrant dans le domaine de l’environnement, naturalistes, experts en milieu forestier, cynégétique, piscicole, agroforestier, en zone remarquable ou protégée de type zones humides, et des élus qui sont en charge dans leur commune de l’aménagement.

Les acteurs présents lors de cette soirée :
   . Région Midi-Pyrénées avec la présentation du SRCE accompagnée de la DDT du Gers
   . Grand Auch Agglomération
   . Nature Midi-Pyrénées
   . Centre Régional de la Propriété Forestière
   . Fédération de chasse du Gers
   . Fédération de pêche du Gers
   . Arbre et Paysage 32
   . Adasea 32
   . CPIE Pays Gersois
   . Groupement ornithologique du Gers
   . Les Amis de la Terre

Pour approfondir le sujet et voir des cartes de notre territoire
http://www.midi-pyrenees.developpement-durable.gouv.fr/enquete-publique-srce-midi-r3793.html  

Appréhender ce schéma et les enjeux de préservation ne peut s’accomplir que dans une dynamique d’acteurs.

Pour tous renseignements
Bénédicte MELLO
Élue en charge de la Prospective et développement durable du territoire – Transition énergétique et plan local de l’habitat
Contact : benedicte.mello@grand-auch.fr

GRAND AUCH CŒUR DE GASCOGNE

Grand Auch
Cœur de Gascogne

 

Centre économique du Garros
1 rue Darwin - 32000 AUCH
Tél. : 05 62 60 40 10

Contact : accueil@grand-auch.fr

Service Éducation Enfance Jeunesse

Tél : 05 62 61 42 60

Bienvenue sur le site officiel de la Communauté d'Agglomération du Grand Auch Cœur de Gascogne

Grand Auch Cœur de Gascogne regroupe 34 communes gersoises qui vous accueillent et vous souhaitent la bienvenue. Nous espérons que ce site facilitera vos contacts avec l’ensemble du tissu local et vous permettra de vous sentir très rapidement, ici, chez vous.