ACTUALITÉS

chantiers-loisirs_une.jpg
 

 

Opération « C’est mon patrimoine », une activité des Chantiers loisirs 

 

L’opération « C’est mon patrimoine ! » menée par l’association Imaj’ en partenariat avec les services Pays d’Art et d’Histoire et Education de l’enfance à la jeunesse de Grand Auch Cœur de Gascogne s’inscrit dans le cadre des « Chantiers loisirs » proposés chaque année par la collectivité aux adolescents de 14 à 17 ans.

Cet été, 200 jeunes se sont inscrits pour réaliser des chantiers de petits travaux d’intérêt général dans les communes de l’agglomération. 36 chantiers, essentiellement de peinture, sont programmés en juillet et août dans les communes d’Auch, Pavie, Sainte-Christie, Castéra-Verduzan, Montaut-les-Créneaux, Castin, Roquelaure, Roquefort et Pessan.


Les jeunes travaillent le matin par groupes de douze, et se retrouvent l’après-midi pour pratiquer des loisirs de leur choix.
En récompense de leurs efforts, ils reçoivent en outre des bourses pour acheter des biens culturels, financer des cours de code, des formations au Bafa ou au Brevet de sécurité routière, adhérer à des associations ou participer à des camps de vacance.


Porté par l’association Imaj’, le chantier labellisé par la Drac « C’est mon patrimoine ! » consiste à peindre sur des bâches et selon la technique du trompe-l’œil, quatre figures de bâtisseurs qui auraient pu figurer dans les niches laissées libres sur la façade de la cathédrale Sainte-Marie.
 

eductour_une.jpg
 

 

Une journée de terrain pour l’office de tourisme Grand Auch Cœur de Gascogne  et son réseau de partenaires locaux. 

 

Le vendredi 4 juin, l’office de tourisme organise un éductour* ouvert à son réseau de partenaires acteurs du tourisme et des loisirs.
Le thème principal sera la véloroute de la Vallée de la Baïse (V82), fil rouge de l’itinéraire du jour, de Condom à Biran. Connaître l’offre pour mieux en parler, voilà l’objectif de cette journée de visites.   


Connaissance de l’offre, formation du personnel et relations de pros à pros 

*Un éductour, c’est un programme de visites, parfois condensé, permettant aux conseillers en séjour de connaître les prestations et atouts de la destination qu’ils sont amenés à prescrire et vendre au quotidien. Ce que cherchent les personnes qui viennent dans un office de tourisme, c’est la rassurance et l’expertise de terrain. En cela, avoir fait une randonnée, ressenti l’ambiance d’un lieu, vécu la chaleur de l’accueil d’un propriétaire de chambres d’hôtes... : voilà la valeur ajoutée des équipes d’accueil !

Le mot du directeur :
« chaque année les éductours représentent plus de 25h de  formation effectuées par agent d’accueil :
c’est essentiel pour faire du bon boulot ! »


Edition spéciale ouverte aux pros 

Avec la nouvelle Véloroute de la Vallée de la Baïse, il était important d’inviter les professionnels locaux, car ce sera aussi l’occasion d’évoquer les questions liées à l’accueil des cyclotouristes, le déploiement nécessaire du label Accueil Vélo pour la destination Gers et les projets.  

Comment participer ?   
Tous les partenaires qui ont reçu un formulaire d’inscription ont jusqu’à ce vendredi 28 mai pour répondre. Ils peuvent également se manifester par téléphone au 05 62 05 22 89.

 

Le programme est en ligne ici 

espacefamille_une1.jpg
 

Espace famille : un nouveau service qui facilite la vie des parents

Depuis le 3 mai, le service Education, de l’enfance à la jeunesse, propose aux parents un guichet unique en ligne, destiné à faciliter leurs démarches quant aux activités de leurs enfants de 3 à 17 ans.

L’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne s’est engagée dans une modernisation des procédures administratives pour ses accueils de l’enfance et de la jeunesse (enfants de 3 à 17 ans).

Cette évolution est basée sur un nouveau logiciel – sur lequel les personnels des différentes structures ont été formés – qui permet une gestion plus adaptée et optimisée des dossiers familles de l’enfance à la jeunesse.

COMMENT Y ACCEDER ?


Cette modernisation des procédures administratives a aussi conduit à la création d’un Espace famille, accessible via le site internet de l’agglomération (www.grandauch.com) ou celui de la Ville d’Auch (www.mairie-auch.fr).

Un seul clic suffit pour rejoindre la page d’accueil, avec sur la gauche de l’écran, un espace personnel illustré par une évocation visuelle des membres de la famille.

Un identifiant… :


•    un lien direct est envoyé par le service EEJ pour les familles dont l’enfant est déjà référencé ;

•    les parents prennent contact avec le service – par mail ou par téléphone – pour recevoir ce lien direct, si leur enfant n’a jamais été inscrit.

…  est le précieux sésame pour voir apparaître le tableau de bord et son ensemble de « cubes », donnant accès aux différentes fonctionnalités proposées.

L’ESPACE FAMILLE PERMET AUX PARENTS


•    d’effectuer leurs démarches d’inscription (dossier de renseignement unique pour l’enfance et la jeunesse) ;

•    d’effectuer les réservations nécessaires pour certaines activités : mercredis et vacances scolaires, restauration scolaire, garderies et Alae du soir réservation obligatoire à compter de septembre 2021) ;

•    d’obtenir un suivi des consommations relatives aux activités fréquentées par les enfants, en ayant la possibilité de simuler les tarifs en amont ;

•    d’obtenir un suivi et un archivage des factures, qui sont à télécharger ;

•    d’effectuer un paiement en ligne par l’intermédiaire d’une plateforme sécurisée de la Direction Générale des Finances Publiques ;

•    de justifier une absence de son enfant ;

•    de signaler – et c’est très important pour le service Education, de l’enfance à la jeunesse – un changement de situation familiale (déménagement…).

Cet Espace famille – qui concernera aussi les services de la petite enfance (0-3 ans) en 2022 - a été conçu comme un moyen pour les familles d’échanger et de « se connecter » avec le service EEJ, dont l’actualité et les activités se reflètent sur des pages riches en informations pratiques.

 

Car, l’Espace famille, c’est avant tout un nouveau service qui facilite la vie des parents !

COMMENT LES FAMILLES ONT-ELLES ETE INFORMEES ?


Afin de les accompagner dans la prise en main de ce nouveau service dématérialisé, différentes formes d’accompagnement ont été proposées aux familles :


•    information sur le site internet de l’agglomération ;

•    affiches et prospectus d’information diffusés dans toutes les communes de l’agglomération, dans les écoles primaires ou chez certains partenaires.

POUR UNE PREMIERE INSCRIPTION
Pour toute première inscription sur les activités proposées par le service Education, de l’enfance à la jeunesse, la démarche s’opère sur rendez-vous téléphonique ou en présentiel en utilisant les contacts suivants.

Education de l’enfance à la jeunesse : 05 62 61 42 60 / enfance.jeunesse@grand-auch.fr

Disponible sur smartphone
Il est à noter que pour tous les parents qui habitent en zone blanche et ne sont desservis par aucun réseau, ils peuvent avoir accès à toutes les fonctionnalités de l’Espace Familles, via leur smartphone.

POUR CONTINUER A FAIRE SES DEMARCHES SANS L’OUTIL NUMERIQUE
Les familles qui ne peuvent avoir accès à cette nouvelle démarche dématérialisée peuvent continuer de disposer des supports papier existants et continuer d’utiliser les procédures d’inscription en vigueur avant l’Espace famille. Elles peuvent aussi se rapprocher du service Education, de l’enfance à la jeunesse, des responsables de structures ou de divers partenaires, telle que la MSAP de Jégun, pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

piscine_une.jpg
 

 

Piscine : de nouvelles règles d’ouverture

 

Après une période test des nouveaux protocoles sanitaires, la piscine de Grand Auch Cœur de Gascogne étend sa plage horaire à partir du lundi 3 mai, en accueillant du lundi au samedi les nageurs qui ont accès uniquement au bassin extérieur chauffé.

Rappel du protocole sanitaire en vigueur

Les baigneurs ont uniquement accès au bassin extérieur chauffé – avec une eau à 24° - qui est aussi utilisé par les membres du CNA. L’accès à l’intérieur de l’établissement n’est pas autorisé, sauf pour les personnes en situation de handicap.
L’accès aux bassins, comme l’accueil et l’encaissement, se fait par l’extérieur. Un marquage au sol incite le public à respecter les règles de distanciation physique. 

La fréquentation maximale instantanée – c’est-à-dire le nombre de personnes admissibles en simultané - est limitée à 1 baigneur pour 8m2, soit pour le bassin extérieur « olympique » (50x15m) 93 personnes.
 

Deux chapiteaux sont prévus pour le déshabillage et rhabillage. Il n’y a pas de douches extérieures mais des toilettes extérieures sont accessibles, côté pataugeoire. Les nageurs ont la possibilité de prendre un sac d’affaires au bord du bassin.

Dans le bassin « olympique », le public peut s’adonner à la nage uniquement (pas de loisirs = toboggan) et les lignes sont installées de façon permanente, afin d’éviter les contacts.

Les maîtres-nageurs sauveteurs sont chargés de veiller au respect des gestes barrières et à la limite de 1 nageur pour 8m2 de surface d’eau ou 5 mètres entre chaque nageur, dans les lignes d’eau. Enfin, les regroupements sur les plages ou dans les bassins sont proscrits afin de respecter les distances de sécurité.

A noter :


•    le prêt de matériel au public est limité au seul matériel indispensable à la sécurité des baigneurs (planches, ceintures…). Le matériel de prêt est nettoyé et désinfecté après la restitution. A l’exception du bonnet de bain, des lunettes de protection et de la combinaison de nage (trempage avant utilisation dans un bac), tout apport de matériel extérieur est interdit.

HORAIRES DE LA PISCINE

Du lundi au vendredi de 11h30 à 14h et de 16h30 à 18h30 ;
Samedi de 12h à 16h ;
Fermé le dimanche.

jardin_enfants_une.jpg
 

 

Jardin d'enfants : un cocon qui fait grandir

 

Dans les locaux de l’école Jean Rostand 1, le quotidien des tout-petits, de 2 à 4 ans, est partagé entre l’apprentissage de la vie en collectivité et les activités encadrées par des professionnelles de la Petite Enfance.
 

Il est 7h45, et déjà les premiers enfants arrivent dans les locaux de l’école Jean Rostand 1,  qui accueille le jardin d’enfants. Comme chaque mercredi et durant les vacances scolaires, des regards et des bras rassurants sont là pour faciliter ce moment de transition avec les parents des 20 tout-petits de 2 à 4 ans – scolarisés ou non - qui peuvent au maximum fréquenter le lieu.
Certains y viennent pour la journée, d’autres pour la demi-journée, avec ou sans repas.

« Etape importante de la journée, l’accueil, qui se déroule dans une atmosphère de jeu avec des activités libres, est aussi un moment privilégié d’échanges avec les parents » précise Anne-Marie Touron, la responsable du jardin d’enfants.
Tout est fait pour permettre à l’enfant de bien vivre, même avec « doudou » et sucette, ce temps de séparation.

Des repères pour mieux s’affirmer


La matinée est ensuite rythmée par une succession de temps calmes et de propositions d’activités : peinture, puzzle, pâte à modeler…

« Dans le respect de ses besoins et de ses envies, l’enfant fait l’apprentissage de la vie en collectivité et de l’autonomie, avec un encadrement de qualité composé de professionnelles de la petite enfance » souligne Pierre Jorda, vice-président « Petite enfance, enfance et jeunesse » de Grand Auch Cœur de Gascogne.


Après le repas associé à la découverte des goûts, éducatrices de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture et animatrices du service Education, de l’enfance à la jeunesse, créent un climat « d’endormissement » avec le précieux « doudou ».
Une fois la sieste passée, des levés échelonnés précédent l’heure tant attendue du goûter.

Puis, les bambins jouent, dansent, écoutent des chansonnettes jusqu’à l’arrivée des premiers parents qui n’ont pas le droit de rentrer dans la structure. C’est l’une des mesures sanitaires adoptées au jardin d’enfants, avec la désinfection régulière des locaux et des jouets, le lavage des mains pour les enfants et le port du masque obligatoire pour les encadrants.


Ainsi, c’est le temps du départ pour les « petits » et aussi l’occasion d’informer les parents sur le déroulement de cette journée (ou demi-journée) de séparation. Une façon aussi de renforcer le lien de confiance établi avec l’équipe du jardin d’enfants, un cocon dans lequel il fait bon grandir !

INFO


JARDIN D'ENFANTS
Pour les 2 à 4 ans – 20 places disponibles
Pendant les vacances scolaires de 7h45 à 18h15 et le mercredi de 11h30 à 18h15
Ecole Jean Rostand 1 – Rue des Canaris
jardin.enfants@mpe.grand-auch.fr
Tél. 05 62 05 95 02

ACCUEIL DES FAMILLES
Les parents qui sont intéressés par ce mode de garde, sont conviés à un premier rendez-vous au jardin d’enfants pour mieux connaître leurs besoins et leurs attentes.
L’occasion aussi pour les professionnelles de la petite enfance d’expliquer tous les avantages de l’accueil occasionnel, qui offre beaucoup de souplesse.

LE MERCREDI
Le jardin d’enfants fonctionne dans l’école Jean Rostand 1 le mercredi après-midi, avec un système de navettes qui peuvent récupérer directement les enfants – inscrits au préalable - sur leur école, à partir de 11h30. Cette prise en charge globale de l’enfant se prolonge le soir jusqu’à 18h15.

Le jardin d’enfants au cœur d’un dispositif novateur pour la scolarisation des tout-petits
Suite à une réflexion menée par les acteurs de la petite enfance de la Ville et de l’agglomération et ceux de l’Education Nationale, avec l’aide de la CAF, le jardin d’enfants a été inclus depuis le 1er septembre 2019, au sein de l’école Jean Rostand 1 pour une prise en charge des enfants, à partir de deux ans.
Encadrés par une équipe pluridisciplinaire (auxiliaire de puériculture, éducatrice jeunes enfants, ATSEM, enseignante), 20 « petits » alternent les temps de classe, d’activités et de repos en conservant leurs repères, très importants à cet âge-là.

inscriptions_scolaire_article.jpg
 

 

Inscriptions scolaires : pensez à prendre rendez-vous !

 

C’est le moment d’inscrire votre petit dernier en vue de sa première rentrée dans l’une des écoles maternelles publiques d’Auch. Pour l’année scolaire 2021-2022, le dossier est à télécharger ou à retirer auprès du service Education, de l’enfance à la jeunesse – 1, rue Darwin (Les dossiers peuvent être retirés du lundi au vendredi de 8h30 à 12h).
 

Le dossier complet devra ensuite être déposé au service
sur rendez-vous (au 05 62 61 42 60)
entre le 10 mars et le 2 avril 2021

 

La liste des pièces à fournir – qui dépend de la situation des parents – figure sur le dossier. 

Attention : sachez d’ores et déjà que si vous n’habitez pas à Auch, une autorisation du Maire de la commune de résidence est obligatoire pour l’inscription.

BON A SAVOIR : 
•    n’attendez pas que votre enfant soit propre pour l’inscrire si vous souhaitez qu’il intègre une école maternelle durant l’année scolaire (après les vacances d’automne ou en janvier…) Même si sa rentrée doit être décalée, effectuez les démarches nécessaires avant le 2 avril ;
•    pour les petits nés en 2019, il est possible de les pré-inscrire, sous réserve des places disponibles ;
•    si votre enfant est déjà scolarisé cette année, son inscription sera reconduite automatiquement.

Renseignements au 05 62 61 42 60.


 

ex_pompiers_une.jpg
 

Les pompiers en exercice

Le 10 février, les sapeurs-pompiers et leurs véhicules ont pris place dans la cour du Musée des Amériques-Auch pour un exercice avec la grande échelle, dans le cadre de la mise en place d’un futur Plan de Sauvegarde des Œuvres, pour lequel une phase d’étude a débuté.

Les musées, les monuments historiques, les salles d’exposition sont, comme tous les bâtiments, exposés à de nombreux risques. Au sein de ces édifices sont conservées ou exposées des œuvres d’art qui sont, par voie de conséquence, à la merci de ces mêmes risques.

Après sa rénovation, le Musée des Amériques – Auch, a lancé avec l’aide financière de la DRAC, une étude pour l’établissement d’un Plan de sauvegarde des Œuvres. 
Ce PSO est un outil opérationnel, établi par une structure culturelle, qui définit le protocole d’actions permettant de réagir en cas de situation d’urgence, afin de garantir la préservation et l’intégrité des œuvres. Pour cela le musée a fait appel à deux spécialistes de la question – Camille Haumont et Françoise Collanges - qui ont déjà œuvré à la mise en place de nombreux plans de ce type que ce soit dans les musées ou les monuments historiques. 

 

Mettre en place un Plan de Sauvegarde des Œuvres, c’est donc définir une méthodologie d’intervention des agents et des secours concernés par un accident majeur.
Tous pourront s’appuyer sur des formations ou des exercices – comme celui du 10 février avec les pompiers qui vont utiliser la grande échelle pour voir s’il s’agit de la meilleure option quant à l’évacuation des œuvres – donnant des réponses pratiques sur les techniques de sauvetage des ouvrages, afin d’atténuer les effets dévastateurs du sinistre.

 


EVALUER LES RISQUES
L’établissement d’un PSO débute par un audit du bâtiment et son environnement. Ainsi, on évalue les risques en interne et extérieurs, en anticipant un éventuel sinistre : incendie bien sûr, mais aussi inondation, explosion…

PRIORISATION DES OEUVRES
Il s’agit dès lors d’avoir les bons réflexes au bon moment pour protéger les œuvres et les évacuer – selon des techniques adaptées – dans un lieu déterminé au préalable. La priorisation des œuvres à évacuer et à protéger fait bien sûr partie des enjeux de tout PSO.

PLANS D’URGENCE ET DE RELEVEMENT
Le document final définira, à la lueur des phases d’analyse précédentes, un processus opérationnel de gestion de crise, un plan d’urgence avec différents scénarii. 
Ce PSO aborde aussi la question de la sécurisation et du traitement des collections impactées, une fois qu’elles auront été évacuées, dans le cadre de la mise en place d’un plan de relèvement. Cette phase organisera en fait le rétablissement rapide de l’activité du Musée des Amériques-Auch par l’organisation de la gestion post-événement et notamment l’accueil du public après le sinistre.

Fabien FERRER-JOLY, conservateur du musée :

 

« L’important, c’est d’évaluer les risques et d’anticiper – qui est le maître-mot – la gestion de crise. Il nous faut trouver les bonnes solutions pour évacuer et protéger les œuvres et aussi nous organiser en termes de stockage. Ce plan est très important et complexe, ce qui nécessite l’aide de spécialistes et aussi des exercices sur site par les pompiers. Ils peuvent ainsi voir si la grande échelle est la meilleure option pour évacuer les œuvres et le public ! »
 

garros_nveauvisage.jpg
 

 

Renouvellement urbain du Grand Garros : une nouvelle phase de travaux est lancée


Avec le lancement, mi-janvier, d’une vaste opération de rénovation des bâtiments et d’aménagement des abords d’immeubles (résidentialisation) par l’Office public de l’Habitat du Gers (OPH 32), une nouvelle étape significative est franchie dans le projet de renouvellement urbain du quartier du Grand Garros. 

A compter du 8 février, la déconstruction de plus de six bâtiments bordant les rues Abel-Gardey et Ernest-Vila va également commencer.

Cette opération est le préalable au déménagement futur du centre commercial qui aura lieu en 2022. La première phase du renouvellement urbain se déroule sur la période 2019-2026.

 

Le coût prévisionnel de cette phase est estimé à 56,6 millions d’euros pour la partie habitat, 12,6 millions d’euros pour la voirie et les espaces publics, et 9 millions d’euros pour les équipements publics.

Le niveau de contribution de l’Anru, représentée localement par le préfet du Gers, se monte à 34,5 millions d’euros.

Auch_criminelle_1024x480.jpg

Les rendez-vous du Pays d’art et d’histoire

Du samedi 6 février au dimanche 7 mars 2021, à l’occasion des vacances scolaires, le Pays et d’histoire du Grand Auch adapte son programme initial pour ne proposer au public que des visites guidées en plein air.
Les visites d’Auch littéraire et les ateliers patrimoine sont annulés. 
Pour le reste de la programmation, les dates et horaires demeurent inchangés, seules certaines thématiques ont été modifiées. 
Afin de respecter la règlementation en vigueur, les jauges seront extrêmement limitées, l’occasion pour le visiteur de découvrir la ville d’Auch dans des conditions encore plus privilégiées qu’à l’accoutumée.

La réservation est donc vivement recommandée au 05 62 05 22 89.

VOIR LE PROGRAMME DES VISITES

MODE D’EMPLOI
Tarifs : 5€ / 2,50€ / gratuit pour les moins de 18 ans.
Nombre de places limité.
Port du masque obligatoire
.

 
 
une_gacg_mexique.jpg

Musée des Amériques – Auch, l’ambassadeur du Mexique reçu au musée

Le maire d’Auch, Christian Laprébende, le président de l’agglomération Grand Auch Coeur de Gascogne, Pascal Mercier, le sénateur Franck Montaugé et le préfet du Gers, Xavier Brunetière ont accueilli, le 1er février au musée, l’ambassadeur du Mexique en France, son Excellence Juan Manuel Gomez-Robledo.
 

Alors que le Mexique s’apprête à fêter en 2021 plusieurs anniversaires importants, les 700 ans de la fondation de la ville précolombienne de Tenochtitlan, devenue Mexico en 1522, les 500 ans de la conquête espagnole, et le bicentenaire de son indépendance, l’ambassadeur a découvert sous la conduite du conservateur Fabien Ferrer-Joly, la richesse de la deuxième collection de France d’art précolombien.


Chef-d’œuvre du musée d’Auch, la Messe de Saint-Grégoire, tableau en plumes réalisé en 1539 à Mexico a retenu toute l’attention de l’ambassadeur. Cette œuvre exceptionnelle, plus ancien tableau chrétien d’Amérique, est dédiée au pape Paul III, en remerciement de son intervention contre l’esclavage des indiens. Entre la date de sa réalisation, en 1539, et l’année 1986 où il est réapparu dans une vente aux enchères en France, nul ne sait quelle fut la destinée de ce tableau qui mêle symboles chrétiens et aztèques.
La Messe de Saint-Grégoire pourrait faire partie, si les conditions le permettent, d’une grande exposition organisée à l’automne prochain à l’Institut national d’anthropologie du Mexique.

En 2017 et 2018, la Messe de Saint-Grégoire avait été vue par plus de 400 000 visiteurs du musée John-Paul Getty de Los Angeles et du Metropolitan Museum of Art de New York dans le cadre d’une exposition intitulée « Golden Kingdoms : Luxury and Legacy in the Ancient Americas ».

 

En 2019, le musée des Amériques–Auch a été le premier musée en France labellisé Pôle national de référence pour les arts précolombiens et les arts sacrés latino-américains.

Ce label, créé par un amendement du sénateur Montaugé à la loi Liberté de création, architecture et patrimoine adoptée en 2016, facilite le prêt et les échanges d’objets avec un musée spécialisé dans un domaine particulier.

Au cours des échanges qui ont eu lieu en marge de la visite, plusieurs possibilités de coopération et d’échanges culturels et scientifiques entre le territoire d’Auch, son musée et le Mexique, ont été évoquées.

visite_finannee20.jpg
 

Les rendez-vous de fin d’année du Pays d’art et d’histoire

À l’occasion des vacances scolaires, le Pays et d’histoire du Grand Auch adapte son programme initial pour ne proposer au public que des visites guidées en plein air.
Les dates et horaires restent inchangés, seules certaines thématiques ont été modifiées.

 

Afin de respecter la règlementation en vigueur, les jauges seront extrêmement limitées, l’occasion pour le visiteur de découvrir la ville d’Auch dans des conditions encore plus privilégiées qu’à l’accoutumée.
La réservation est donc vivement recommandée auprès de l’office de tourisme au 05 62 05 22 89.


Sont au programme :

« AUCH COEUR DE VILLE »
mercredi 23 et lundi 28 décembre à 15h,

« AUCH CRIMINELLE »
samedi 19, mardi 22 et mardi 29 décembre à 15h,

« AUCH A L'EPOQUE DE D'ARTAGNAN »
lundi 21 décembre à 15h,

 

« AUCH LITTERAIRE »
mercredi 30 décembre à 15h.

MODE D’EMPLOI
Tarifs : 5€ / 2,50€ / gratuit pour les moins de 18 ans.
Nombre de places limité.
Port du masque obligatoire
.

reouv_mpe_une.jpg

COVID-19 :
Réouverture de la Maison de la Petite Enfance

L’Agence régionale de santé (ARS) et la direction de la Protection maternelle et infantile (PMI) du Département ont donné leur autorisation pour que la Maison de la Petite Enfance rouvre ses portes dès ce lundi 7 décembre.

Le vendredi 27 novembre dernier, après que quatre agents aient été testés positifs au Covid-19, les autorités sanitaires avaient imposé une semaine de fermeture afin de casser une éventuelle chaîne de contamination au sein de l’établissement.


Les vingt agents de l’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne qui travaillent à la Maison de la Petite Enfance ont tous été testés et une opération de désinfection systématique des locaux et de tout le matériel a été mise en œuvre. 
 

En lien avec les autorités sanitaires, toutes les mesures ont été prises afin de permettre une réouverture des quatre sections distinctes (soit une capacité d’accueil de 60 enfants âgés de 0 à 3 ans) dans les meilleures conditions de sécurité.
 

 

Réouverture de la Médiathèque

A la suite des décisions d’assouplissement du confinement, la médiathèque Grand Auch Cœur de Gascogne va pouvoir rouvrir ses portes au public à partir du mardi 1er décembre, 13h. 

Les horaires d’ouverture au public seront les suivants :

 mardi, mercredi, jeudi et vendredi : 13h-18h

Samedi : 9h30-13h00


La jauge globale au sein de la médiathèque est fixée à 95 personnes.
Merci de respecter les consignes sanitaires, à savoir le port du masque à partir de 6 ans et la désinfection des mains qui sont obligatoires.
Il est toujours possible d’emprunter 10 livres pendant 1 mois, ceux-ci étant mis en quarantaine pendant 3 jours à leur retour de prêt.


Sachez également que la salle numérique est fermée et que l’accès au poste informatique – un par salle - est limité à une heure. Enfin certaines animations, comme les ateliers d’écriture, seront maintenues à distance.


 

 
actu_ludodivre_1120.jpg
 

Ludo’Drive

La ludothèque Grand Auch Cœur de Gascogne, situé au château du Garros 60 rue Jeanne d’Albret, reprend du service… en drive, uniquement sur rendez-vous, les lundis et mardis de 9h à 12h et de 13h30 à 18h30. Port du masque obligatoire.

 

COMMENT ÇA MARCHE ?

 


 

1. LES RETOURS se font sur réservation préalable uniquement

> par mail ludotheque@grandauch.fr

> par téléphone au 05 62 63 00 24

 

Une fois votre rendez-vous fixé, et sur place, vous procédez vous même à la vérification des jeux et jouets devant la ludothécaire. Masque obligatoire.

2. LES PRÊTS se font sur réservation préalable uniquement

> par mail ludotheque@grandauch.fr

> par téléphone au 05 62 63 00 24

 
Si vous n’avez pas d’idées de jeux, demandez conseil par mail ou par téléphone.


Une fois votre commande prête, un rendez-vous (obligatoire) sera fixé pour récupérer votre commande.
Pour récupérer votre commande, frappez à la porte pour vous signaler, les jeux et jouets seront déposés devant la porte.

3. POUR UNE FORMULE 2 EN 1,  « je rends les jeux et j’emprunte de nouveaux » : pensez à passer votre commande de jeux à emprunter pour la récupérer lors de votre rendez-vous « retours des jeux ».
 

photo_metiers_page.jpg
 

FORMATION PROFESSIONNELLE

L'agglomération accueille à Auch une antenne de l’école des Métiers
 

L’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne se réjouit d’accueillir prochainement à Auch, dans les locaux du Centre économique du Garros, et d’accompagner une antenne de l’Ecole des Métiers de Pavie.


Acteur majeur de la formation professionnelle et de l’apprentissage dans le département, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gers gestionnaire de l’Ecole des Métiers du Gers, son centre de formation des apprentis (CFA), mène une politique de développement de l’artisanat ambitieuse afin d’offrir une palette de formations la plus étendue possible et apporter aux jeunes du département une formation, un métier, un avenir dans leur territoire. Ainsi sur les cinq dernières années, plus de dix nouvelles formations ont vu le jour qui ont permis d’intégrer une soixantaine d’apprentis supplémentaires.


Consciente de l’enjeu majeur que représente la formation professionnelle pour le développement économique de son territoire, l’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne a répondu favorablement à la demande de l’Ecole des Métiers qui était en quête de locaux complémentaires pour ses filières maçonnerie, peinture et isolation thermique extérieure.

Dédié au développement économique, le site du Centre économique du Garros, siège de l’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne, en accueille déjà des entreprises sur une surface de 5000 m2.
Une surface supplémentaire de 2500 m2 va être mise à la disposition de l’Ecole des Métiers par le biais d’un bail emphytéotique sur une durée de 18 ans.


« Ce projet répond parfaitement aux enjeux de notre territoire, se félicite Pascal Mercier, le président de l’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne. L’arrivée prochaine d’une trentaine d’apprentis et de leurs professeurs en proximité immédiate du lycée professionnel Le Garros et du quartier politique de la ville du Grand Garros est une très bonne nouvelle », dit-il.


« Alors que notre territoire de 34 communes compte 754 entreprises artisanales qui emploient plus de 1300 salariés, il est de notre devoir, pour soutenir l’activité économique et développer l’emploi, de contribuer au développement de la formation professionnelle et tout particulièrement de l’apprentissage », ajoute Pascal Mercier.


«L’antenne du centre de formation des apprentis au Centre économique du Garros va ouvrir une vitrine supplémentaires sur l’apprentissage bénéfique au quartier, à la commune et à tout le territoire de l’agglomération. »

Comment_vous_deplacez_vous_site_Good.jpg
 

 

 

Transport urbain : l’agglomération lance une enquête auprès des habitants
 

En prévision du renouvellement du contrat de délégation de service public pour le transport urbain, l’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne lance aujourd’hui une enquête auprès des habitants du territoire. Objectif : mieux connaître les habitudes de déplacement des citoyens afin d’améliorer le réseau de bus.

Conduite par le cabinet Iter, cette enquête est accessible en ligne, via la site internet de la ville d’Auch ou celui de l’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne. Dix-sept questions permettent aux personnes interrogées de dire quels sont leurs moyens de déplacement à Auch et dans ses environs, quel usage elles font (ou pas) des transports en commun, quelles solutions elles proposent pour améliorer leurs conditions de déplacement. 

 

L’objectif de cette enquête est également d’améliorer l’offre de transport en commun de telle sorte qu’elle réponde mieux aux besoins des habitants et qu’elle devienne ainsi plus attractive auprès de toutes celles et de tous ceux qui ne l’utilisent pas encore.

L’enquête (accessible en cliquant ici) est en ligne pendant deux semaines à compter du samedi 3 octobre. Jusqu’au 20 octobre, tout le monde est invité à répondre, qu’il prenne ou ne prenne pas le bus habituellement. 
 

P_MERCIER_edited.jpg
 

Pascal Mercier, maire de Preignan, élu président

de l’agglomération Grand Auch Coeur de Gascogne


Le maire (PS) de Preignan, Pascal Mercier, a été élu président du conseil de l’agglomération Grand Auch Coeur de Gascogne. Elu au conseil municipal de Preignan en 2002, Pascal Mercier en est devenu le maire en 2007 suite à la démission de Pierre Lasserre. Il a ensuite été réélu en 2008, 2014 et 2020.

Educateur spécialisé de profession, Pascal Mercier a participé à la création de l’association d’insertion Regar, à Auch, puis il a dirigé de 2000 à 2016 le château de Lescout, un institut thérapeutique éducatif et pédagogique situé à Jégun.
Vice-président de l’agglomération en charge de l’économie en 2008, il a exercé à partir de 2014 les fonctions de troisième vice-président de l’agglomération en charge de l’Environnement, de la gestion et de l’entretien des rivières, puis de la mise en place de la compétence eau et assainissement.


Dans sa première déclaration, Pascal Mercier a salué l’action de ses prédécesseurs et rendu un hommage particulier à Roger Tramont et Franck Montaugé pour le travail qu’ils ont accompli pour poser les bases de la collectivité que l’on connaît aujourd’hui, née de la fusion en 2017 de la communauté d'agglomération du Grand Auch avec la communauté de communes Coeur de Gascogne.
« Nous avons devant nous de grands défis à relever », a déclaré Pascal Mercier à l’assemblée, évoquant notamment « la question que nous allons devoir prendre tous ensemble à bras le corps des ressources financières de la collectivité dans le contexte de crise que nous connaissons ».


Le développement économique sera un axe majeur du mandat, de même que la question environnementale. « L’urgence climatique nous rattrape et il est désormais indispensable que tous nos projets soient envisagés sous ce prisme », dit-il.
Maire de la ruralité, Pascal Mercier qui travaillera en tandem avec le maire d’Auch, Christian Laprébende, veillera également au respect des équilibres du territoire.
L’assemblée qui compte 63 élus a également désigné quinze vice-présidents dont la liste est consultable en cliquant ici.

une_PAH_26juin_2020.jpg
 

Rendez-vous Grand Auch


La crise sanitaire des derniers mois a contraint le Pays d’art et d’histoire à annuler l’édition 2020 des Soirs d’été et à repenser sa programmation. Malgré ce contexte, toute l’équipe du Pays d’art et d’histoire s’est retroussé les manches afin de vous offrir un programme riche en découvertes et en nouveautés, toujours dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

 

Que vous ayez 45 minutes, 1h30 ou 3h devant vous, que vous soyez plutôt du matin ou du soir, que vous soyez seul, entre amis ou en famille, les guides-conférenciers vous proposent de sillonner le Grand Auch à la découverte de son histoire et de son patrimoine.

>>> Consultez le programme  


 

compostage_une_25juin2020.jpg
 

ENVIRONNEMENT

Un nouveau composteur collectif


La Ville d’Auch et l’agglomération poursuivent dans la voie du compostage collectif des déchets verts et de cuisine, en donnant au personnel de la Maison départementale enfance et famille, ainsi qu’aux riverains de l’îlot Pasteur, les moyens d’agir pour l’environnement.

Dans le cadre de sa politique de prévention des déchets, la Ville d’Auch a lancé en juin 2010 à la résidence Mathalin, l’opération de compostage collectif des bio-déchets, pour ce qui était alors une première dans le Gers. Résidences des Mousquetaires, Roquelaure et Arago, Elsa-Triolet, place du Caillou… l’opération de compostage des déchets de cuisine et de jardin concerne aujourd’hui près d’une trentaine d’habitats collectifs – et environ 350 foyers - bien répartis sur le territoire communal.

Depuis le 23 juin, la Maison départementale enfance et famille – représentée par Karine Guesdon, la directrice - est venue s’ajouter à cette liste avec l’installation d’un composteur collectif dans le parc voisin de cette structure qui prépare une cinquantaine de repas par jour et qui accueille quelques familles en difficultés. Celles-ci, comme les riverains de l’îlot Pasteur, pourront dans quelques semaines bénéficier d’un excellent terreau, grâce au compostage de la fraction des fermentescibles des ordures ménagères (FFOM), soit les déchets de cuisine (épluchures de légumes et de fruits…), ainsi que les déchets verts.

« Pour les participants à l’opération, c’est la possibilité d’avoir un amendement organique pour les plantes, en bénéficiant des outils fournis par la Ville et du suivi des agents communaux qui ont formé plusieurs référents sur la structure. De plus, ça crée du lien social, précise Françoise Carrié, adjointe au maire chargée de la nature en ville et du cadre de vie. Mais c’est aussi pour la commune un moyen de faire baisser la part de ces bio-déchets recyclables dans la quantité d’ordures ménagères résiduelles, destinées à l’enfouissement. On estime que, grâce à cette action écologique, 33 tonnes de déchets sont valorisées chaque année ».

 

compostage_texteune_25juin2020.jpg
une_RueDessoles_15juin2020.jpg
 

ÉCONOMIE

La ville d’Auch et l’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne soutiennent
la reprise économique


L’agglomération Grand Auch Coeur de Gascogne et la ville d’Auch apportent une contribution significative au fonds L’Occal (contraction des mots « Occitanie » et « local ») et au fonds de solidarité exceptionnel Occitanie, les deux dispositifs mis en place par la région Occitanie pour aider directement les entreprises en crise suite aux mesures de confinement.

Conditionnées à des critères relatifs aux baisses de chiffres d’affaires des mois de mars et d’avril ainsi qu’au nombre de salariés, ces fonds régionaux seront renforcés par l’agglomération Grand Auch Coeur de Gascogne et par la ville d’Auch pour les entreprises de leurs territoires respectifs.
L’agglomération à hauteur de 120000 euros au dispositif L’Occal. Ce fonds est abondé par la Région, les départements, les établissements publics de coopération intercommunale et la Banque des territoires. Les cibles sont les entreprises du tourisme, du commerce de proximité et de l’artisanat ayant réalisé un chiffre d’affaires supérieur à 35000 euros en 2019. La priorité est donnée aux qui ont subi une perte d’activité de 40% sur les mois de mars, avril, mai 2020 et dont le poids des charges d’exploitations et financières sont importantes.
Ces aides peuvent prendre la forme d’avances remboursables ou de subventions pour accompagner les investissements destinés à adapter les entreprises aux nouvelles contraintes sanitaires.

La décision d’attribution d’une aide à une entreprise est prise par un comité d’engagement co-présidé par le département et la région. Ce comité d’engagement est composé de la présidente de la Région ou son représentant, du président du département ou son représentant, du président des EPCI contributeurs ou son représentant, du représentant de la Banque et de toute autre institution jugée utile au niveau local.
Le premier comité se tiendra le vendredi 19 juin prochain.

Le deuxième dispositif, le fonds de solidarité exceptionnel (FSE), est abondé quant à lui par la Région, les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et les communes qui le souhaitent.
L’agglomération et la ville d’Auch participent à ce fonds de solidarité exceptionnel par un apport de 120000 euros chacune. Ces sommes seront strictement fléchées vers les entreprises des territoires concernés (celui de Grand Auch Coeur de Gascogne pour les 120000 euros apportés par l’agglomération et celui de la ville d’Auch pour les 120000 euros apportés par la ville). Ce fonds de solidarité exceptionnel est destiné aux entreprises qui ont eu une perte de chiffre d’affaires significatif, qui n’ont pas de prêt garanti Etat et qui ont eu un chiffre d’affaire supérieur à 35000 euros en 2019. Le versement de ces aides exceptionnelles est effectué directement par la ville et l’agglomération après instruction de la demande par les services de la Région.

« La mobilisation, en urgence de ces 360000 euros par nos deux collectivités constitue un effort important pour aider à la reprise de l’activité économique » déclarent Roger Tramont, président de Grand Auch Coeur de Gascogne et Christian Laprébende, maire d’Auch.
 
La ville d’Auch qui, avec Auterrive sur le territoire de l’agglomération, est l’une des rares communes de la région Occitanie à abonder le fonds de solidarité exceptionnel, a également pris plusieurs mesures importantes comme des exonérations de redevances pour occupation du domaine public qui bénéficient directement aux cafetiers-restaurateurs et aux entreprises du BTP, ou la gratuité temporaire du stationnement destinée à soutenir le commerce de proximité.


 

periscolaire_29mai2020.jpg
 

ÉCOLES

Nouvelle organisation du périscolaire


A compter du 2 juin, les accueils périscolaires, dans les 16 écoles de la ville, seront organisés dans le respect du protocole sanitaire national, avec les dispositions suivantes :

Le lundi – mardi – jeudi et vendredi :

 

-    le matin : pas d’accueil périscolaire, l’heure d’entrée étant l’horaire scolaire ;
-    temps méridien : la commune d’Auch assurera la restauration* de l’ensemble des enfants dont les familles auront effectué la réservation (fiche de réservation distribuée au sein de l’école à compter du 29 mai) et l’agglomération assurera le temps d’animation méridien ;
-    le temps après l’école : un temps d’animation sera assuré de la fin de l’école et ce jusqu’à 17h30.

Le mercredi reste un temps d’enseignement assuré par l’Education Nationale à distance.

Ces dispositions sont applicables à compter du mardi 2 juin et ce jusqu’à nouvel ordre et/ou nouvelles règles sanitaires relevant du Gouvernement.

Les Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) restent fermés jusqu’à nouvel ordre.

*En fonction des effectifs, la collectivité se réserve le droit de servir repas chaud ou repas froid dans le respect du Programme National Nutrition Santé.


 

chantiers_loisirs_2020.jpg
 

JEUNESSE

Chantiers loisirs



Pour les inscriptions au dispositif veuillez déposer votre dossier avant le 27 mai :
 

- pour les jeunes d'Auch, par courrier à Grand Auch Cœur de Gascogne, service Éducation de l'enfance à la jeunesse 1 rue Darwin 32000 Auch ou par mail à enfance.jeunesse@grand-auch.fr
 

- pour les jeunes des communes GACG qui organisent un chantier, par courrier à l'adresse postale de votre mairie ou à l'adresse mail de votre mairie.
 

Pour infos, la formule sera exceptionnellement modifiée et l'offre sera limitée (pas de pack camp cette année)
Nous vous tiendrons informé si le dispositif est maintenu ou pas avec l'évolution de la crise.

 

Pour le dossier jeunesse 2020-21, c'est ici:
https://www.grandauch.com/jeunesse-11-17

Epidémie de coronavirus :
la ville d’Auch et l’agglomération ferment tous leurs services accueillant du public

 

Afin de limiter la propagation du coronavirus, la ville d’Auch et l’agglomération Grand Auch Coeur de Gascogne ferment tous les services accueillant du public.


Seul le service État civil accueille ponctuellement et sous condition pour traiter les demandes urgentes (déclarations de naissances ou de décès). Pour accéder à ce service, appeler préalablement le 05.62.61.66.00

Télécharger le modèle d'attestation de déplacement sur le site du ministère    

16 MARS 2020


Toutes les manifestations regroupant du public sont également annulées ou suspendues. La fête foraine qui devait se tenir sur les allées d’Etigny du 25 mars au 5 avril est annulée ainsi que les réservations de salles municipales.


Un service de garde d’enfants pour les personnels réquisitionnés

 

Grand Auch Coeur de Gascogne met en place dès aujourd’hui un service d’accueil des enfants de 3 mois à 11 ans réservé aux familles dont au moins un des parents exerce une profession indispensable à la gestion de l’épidémie. Cela concerne tout personnel travaillant en établissements de santé publics ou privés, en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et handicapées, les professionnels de santé et médico-sociaux de ville (médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, etc.), les personnels chargés de la gestion de l’épidémie.
Pour cet accueil, il n’est pas tenu compte de la commune de domiciliation des parents qui peuvent donc résider et/ou travailler en dehors du territoire de l’agglomération.

Garde d’enfants : modalités pratiques


Lieux et horaires d’accueil

 

  • Petite enfance (0.3 mois à 3 ans) - Accueil de 7h 45 à 18h 15 du lundi au vendredi

Maison de la Petite Enfance (rue F.-Mitterrand à AUCH).

 

  • Enfance et Jeunesse ( 3 ans – 5 ans). Accueil de 7h 30 à 18h 30 du lundi au vendredi. Plusieurs sites sont ouverts, au choix des parents :Ecole maternelle Lissagaray à AUCH ; Centre de Loisirs « Pifoumi » à JEGUN ; école publique Jean-Elie-Villemur à PREIGNAN

 

  • Jeunesse (6 ans – 11 ans) . Accueil de 7h 30 à 18h 30 du lundi au vendredi. Plusieurs sites seront ouverts ; au choix des parents : école Rouget-de-l’Isle à AUCH ; Centre de Loisirs « Pifoumi » à JEGUN ; école publique Jean-Elie-Villemur à PREIGNAN.

 

La restauration des enfants sera assurée au tarif habituel sur le temps de prise en charge.

 

Formalités administratives

 

Documents impératifs à fournir à la dépose de l’enfant :

 

- Justificatif de l’appartenance à la liste des professionnels concernés par la pandémie
- Coordonnées des parents et personnes à contacter en cas d’urgence.
- Une attestation d’assurance responsabilité civile
- Carnet de santé avec les vaccins à jour

 

Et il sera demandé au parent d’attester qu’il ne dispose pas de solution de garde alternative.

 

Cette organisation est susceptible d’être modifiée en fonction des évolutions de la situation.

 
vignette_une_museeresistance_17fev2020.j
 

MUSEE DE LA RESISTANCE

Une page d'histoire à écrire



L’agglomération, la Ville et leurs partenaires aménagent le sous-sol de la bibliothèque pour accueillir le musée de la Résistance et de la Déportation, avec une scénographie modernisée.

Depuis plus de 40 ans, le souvenir du combat de la Résistance dans le Gers est pérennisé par un musée éponyme, situé au sous-sol des Services Techniques, rue Pagodéoutès. C’est donc une page de l’histoire locale qui va être tournée, avec le transfert du musée au sous-sol de la bibliothèque, dans 150 m2 de locaux qui vont être entièrement réaménagés. Grand Auch Cœur de Gascogne, la Ville d’Auch et leurs partenaires (Etat, Région et département) investissent un million d’euros dans ce projet - confié à l’agence toulousaine d’architectes Axel Letellier – qui ne fera pas perdre son âme au musée de la Résistance.

Cinq espaces

 

L’accès au futur musée se fera depuis la place des Carmélites, via un escalier et un ascenseur – accessible aux personnes à mobilité réduite – conduisant à une cour qui sera à terme végétalisée. L’un des éléments importants de cet aménagement est la création d’une avancée abritant l’accueil-billetterie et une bibliothèque, en lien avec le musée comprenant cinq espaces distincts : le contexte, la Résistance dans le Gers, la déportation, la Shoah et la Libération.

 

La présentation chronologique sera privilégiée mais la déambulation libre entre les espaces sera facilitée afin de profiter pleinement d’une muséographie repensée avec la scénographe Noëlle Bernat. Ce ne sera pas qu’un musée d’objets, puisque l’utilisation de panneaux explicatifs, de vidéos et de diverses animations permettra de contextualiser les faits, en racontant de petites histoires locales au cœur de la grande. Un comité de réflexion a d’ailleurs été constitué pour mettre l’accent sur la pédagogie, dans ce « nouveau » musée de la Résistance qui devrait accueillir ses premiers visiteurs à la fin de l’année.

Un espace de mémoire

 

Fondé en 1954 par Louis Villanova, Marcel Daguzan et Louis Leroy, le musée de la Résistance et de la Déportation – situé rue Pagodéoutès - a été inauguré le 5 octobre 1975 par M. André Bord, ministre des Anciens Combattants. Il rassemble des objets, des documents ainsi que toutes pièces d’époque détenues par les anciens résistants.
L’enrichissement progressif de ces collections constitue l’objectif que s’est fixé l’association du musée, créée en 1994. Pour connaître les jours et horaires de visite (entrée gratuite), appelez le 05 62 05 01 32.


 

vignette_une_sallepriet_04fev2020.jpg
 

Musée des Amériques – Auch : Inauguration de la salle Priet-Gaudibert



Vendredi 31 janvier, au Musée des Amériques–Auch, Roger Tramont, président de Grand Auch Cœur de Gascogne, Christian Laprébende, maire d’Auch et Franck Montaugé, sénateur, ont officiellement inauguré la salle Priet-Gaudibert, du nom d’un couple de généreux donateurs d’œuvres au musée auscitain et cela depuis de nombreuses années. Une partie de leur riche collection est aujourd’hui exposée de façon pérenne.

Faire partager leur passion

Depuis plusieurs années, Monsieur et Madame Priet-Gaudibert ont réuni une des plus importantes collections d’Europe d’art du Pérou et de Bolivie datant des XVIème aux XVIIIème siècles. Elle se compose aujourd’hui de plus 120 tableaux et de pièces d’orfèvrerie.
Voulant faire partager leur passion pour la production artistique de l’ancienne Vice-royauté du Pérou, les époux Priet-Gaudibert ont toujours cherché à mettre gracieusement leur fonds à la disposition des musées pour faire découvrir cet art méconnu en France. En effet, malgré près de trois siècles d’existence, la production artistique des Andes de la période Baroque demeure encore mal connue même si l’intérêt croissant des historiens de l’art et des musées a contribué à en améliorer la connaissance.
A ce jour, plus d’une vingtaine d’établissements ont pu bénéficier de ces prêts, dont les musées de Tessé au Mans, Goya à Castres, Lambinet à Versailles, du Nouveau monde à la Rochelle, ainsi qu’au Grand Palais à Paris.

 
De généreux donateurs

C’est ainsi qu’en 2014, le musée d’Auch a pu présenter une première exposition rassemblant une vingtaine d’œuvres originales provenant des Andes. Depuis, les époux Priet-Gaudibert se sont pris de passion pour le musée et sa ville. Ils ont même très généreusement offert en 2015, deux superbes ornements d’oreilles en or et en argent (culture Mochica, côte nord du Pérou : 150 – 850 apr. J.-C.) qui trônent aujourd’hui fièrement dans les salles permanentes.
Une seconde collaboration a vu le jour en 2016, à l’occasion de la réalisation d’une exposition du musée d’Auch au musée du Quai Branly intitulée « Plumes, visions de l’Amérique précolombienne » dans laquelle plusieurs œuvres de leur collection nous ont également été prêtées.

 
Une partie de leur collection exposée de façon pérenne

Une autre facette du soutien des époux Priet-Gaudibert fut l’aide qu’ils ont apportée au musée dans l’acquisition de deux tableaux de plumes du XVIIe siècle à Barcelone en 2018. Sans leur appui technique et financier,  cette transaction n’aurait pas pu être menée à bien.
Enfin tout dernièrement, à l’occasion des travaux d’accessibilité du musée, une très grande partie des salles a été rénovée, leur muséographie repensée et les collections complétées. Monsieur et Madame Priet-Gaudibert ont souhaité s’associer à ce vaste projet et ont proposé qu’une partie de leur riche collection puisse être exposée de façon pérenne.
Grâce à ce prêt long, deux ans renouvelables, le musée dispose actuellement dans ces salles d’une quinzaine d’œuvres de tout premier plan illustrant les écoles de Cuzco, de Lima, du Alto Perú, de Bolivie et du Guatemala. Il s’agit de la plus vaste présentation de cet art en France.

 

Gérard Priet :

« Ma femme et moi avions acquis nos premières toiles en Argentine et au Brésil.
Pour nous, garder chez soi des tableaux sans les montrer est une forme d’égoïsme. Sachant qu’il n’existait pas de collection française, nous avons voulu mettre la nôtre à la disposition du public, en la prêtant, tout ou partie au choix du conservateur, gratuitement à des musées, afin que des expositions voient le jour. »

vignette_une_residenceMGG_13janv2020.jpg
 

CRÉATION

Résidence de quartier musicale avec Denfima




Jusqu’en juin, le jeune musicien toulousain Denfima va animer une initiative artistique originale, en invitant les habitants du Grand Garros à partager sa démarche de création d’un rap optimiste.

Jeune rappeur toulousain qui a déjà fait des premières parties au Cri’Art, Arnaud Zeba, alias « Denfima », anime depuis des années des ateliers de création musicale avec des écoles et des établissements médicaux spécialisés. Proposé par l’association Imaj’, son projet a été retenu dans le cadre de l’appel à projets de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) pour une résidence de quartier musicale : « J’ai vraiment envie de m’incorporer dans le quotidien du quartier, d’aller à la rencontre des différents publics car je considère que la musique se fait avec les autres. La première mission d’un artiste, c’est le partage ! ».

Dans le cadre de cette résidence, qui se situe dans le droit-fil des précédents projets « cirque », « cinéma » ou « sérigraphie », Denfima et ses acolytes proposeront pendant six mois tout un panel d’animations et d’activités aux habitants du quartier mais aussi aux structures locales (IME les Hirondelles, école Marie-Sklodowska-Curie, Espace Jeunes, Centre Social et Culturel…). Atelier d’écriture (du 20 au 23 janvier), composition, répétition, enregistrement… Denfima, en faisant partager les valeurs humaines qui lui sont chères par sa musique, fera découvrir toutes les étapes de la création d’un spectacle, prévu le 27 juin à l’occasion de la Fête de l’été du Grand Garros.
Mais dès le 27 janvier, à 21h à la salle polyvalente, les habitants auront l’occasion de voir sur scène celui qui est de la même génération que « Big Flo et Oli » : « Ma musique est très positive, c’est un rap qui invite à s’assumer comme j’assume parfaitement mon handicap sur scène. Et cette résidence, je la considère comme une vraie mission personnelle, avec l’envie de bien faire les choses pour faire ressortir le positif des habitants du Grand Garros, qui sont invités à participer nombreux à ce projet ! ».

Gageons que le résultat sera la hauteur de l’engagement des différents partenaires (Drac, préfecture, Grand Auch Cœur de Gascogne…), qui s’impliquent dans cette opération, rappelant que la culture est un vecteur de lien social. Les habitants, les jeunes, les membres du conseil citoyen… sont bien sûr invités à jouer un rôle actif dans cette résidence de quartier, englobant aussi la réalisation d’un support numérique pour diffuser les œuvres originales créées dans le cadre de la résidence. Enfin, des témoignages (photos, vidéos..) retraceront la démarche de création, les rencontres, les principales étapes du projet.

 

vignette_une_OPAH2022_26nov2019.jpg
 

LOGEMENT

L’OPAH intercommunale prend la suite de l’OPAH Ville d’Auch


 

Une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat intercommunale va prendre le relais jusqu’en 2022 d’une précédente OPAH 2014-2019, qui a traduit la volonté municipale de prendre en compte les problématiques persistantes en matière de logement. Avec une aide supplémentaire de la ville pour lutter contre la précarité énergétique des logements des propriétaires occupants.


L’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat à volet énergie engage différents partenaires : l’Etat, l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), le conseil régional, le conseil départemental et la Ville d’Auch.
Cette opération a mis l’accent sur l’amélioration énergétique, avec des subventions et des primes des financeurs en faveur des logements économes en énergie après travaux (isolation, chauffage, énergies renouvelables…) et des aides supplémentaires de la Ville d’Auch afin de lutter contre la précarité énergétique. Cette dernière abonde, pour les logements des propriétaires occupants, de 10% par rapport à la période précédente.
Cette OPAH qui vient de s’achever, avait une finalité principale : aider les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation et d’amélioration des logements grâce à des aides financières et une assistance administrative et technique gratuite de la Maison du Logement.


Reconquête et valorisation du centre-ville

 

Ce volet énergie ne doit pas faire oublier les autres objectifs de l’OPAH dont le traitement du logement insalubre et dégradé en cœur de ville. Des immeubles ont pu bénéficier d’aides majorées par la Ville dans le cadre de l’opération façades.
Cette OPAH 2014-2019 avait aussi pour objectif de lutter contre la vacance et plus particulièrement en centre-ville pour parvenir à une plus grande mixité sociale et générationnelle. Pour réduire le nombre de logements vacants, il s’agissait d’encourager l’installation de propriétaires occupants en cœur de ville, ainsi que la production de logements sociaux par les propriétaires bailleurs.
Enfin, cette opération a pris en compte une importante problématique sociale : favoriser le maintien à domicile, en permettant l’adaptation des logements à la perte d’autonomie des personnes. Dans le cadre d’une action significative en faveur de l’amélioration mais aussi de l’adaptation de l’habitat.


Quelques chiffres

 

Depuis la période 2014-2019, 330 rénovations accompagnées (205 logements de propriétaires occupants, 59 logements locatifs et 66 opérations façades) ont bénéficié d’aides accordées dans le cadre de l’OPAH, 72% d’entre elles concernent l’amélioration énergétique. Au total, sur ces cinq années, le montant des travaux réalisés dépasse les 9.7 millions d’euros, pour plus de 4.1 millions de subventions.

Une OPAH intercommunale

 

Une nouvelle convention signée pour la période 2019-2022 (avec éventuellement deux années supplémentaires) engage les différents partenaires : l’Etat, l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), le conseil régional, le conseil départemental et l’agglomération. La Maison du Logement a été mandatée par Grand Auch Cœur de Gascogne pour l’animation de cette nouvelle OPAH, qui concernera pour la première fois les 34 communes du territoire intercommunal.
Si le périmètre d’intervention change, les finalités restent constantes : réduire la consommation énergétique, améliorer le confort thermique des logements, favoriser le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie et contribuer à la résorption de l’habitat vacant, dégradé et insalubre.


Renseignez-vous auprès de la Maison du Logement

 

La Maison du Logement, située au N°7 bis, rue Gambetta, au 3ème étage, vous accueille du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 18h. Vous pouvez les joindre par téléphone (05 62 05 52 80) ou par mail : contact@maisonlogement.com